Soins et bien être

Suivez-moi !

Noëlle MONASSO Super Nounou

Babysitter à Domicile chez Les Parents
Contactez-moi au 07.62.76.44.28 Diplômée en lettres modernes, après une formation d’assistante maternelle, je me suis spécialisée dans la garde d’enfant. J’interviens au domicile des familles où une relation de confiance se crée entre les parents, les enfants et moi-même.
Noëlle MONASSO Super Nounou
Suivez-moi !

Les derniers articles par Noëlle MONASSO Super Nounou (tout voir)

    Soins et bien être
    5 (100%) 1 vote[s]

    Soins de l’enfant

    Chaque enfant a son propre rythme de sommeil, d’éveil et de développement. La nounou doit être flexible et prendre en compte l’individualité de chaque enfant, pour le laisser s’épanouir. Elle doit être cependant discrète mais être à l’écoute des moindres « bobo ». Une attention constante doit être portée à chaque enfant : fièvre, position inconfortable, bouchée mal avalée. Même si une trousse de trousse de secours est à la disposition de l ‘auxiliaire parentale, la nounou ne doit en aucun cas prodiguer de soins aux enfants sans l’aval des parents (à moins d’un avis médical précédent).

    Quelle est la trousse de secours d’une auxiliaire parentale ?
    J’ai toujours pour habitude d’amener un formulaire en double exemplaire pour les différentes parties, la famille et moi même. J’y consigne les numéros de téléphone des parents ou personnes joignables, du médecin et/ou pédiatre, de l’hôpital le plus proche. Lors de ma première visite, je demande où est rangée la trousse de secours, ainsi que les numéros d’urgence et le carnet de santé de l’enfant. J’ai pour principe de noter dans le cahier de suivi tous les renseignements relatifs à la santé de l’enfant. J’inscris également en gros sur la page de garde les numéros d’urgence, SAMU, Pompiers, Centre Anti poisons. Ce cahier est toujours posé sur la table, facilement accessible.

    La trousse de secours doit contenir :
    Voici ce que j’appelle une trousse de secours bien fournie. Elle contient, une paire de ciseaux à bouts rond, un thermomètre par enfant, une boîte de compresses stériles, des pansements classique et hydrocolloides, un bandage tubulaire et du sparadrap, une poche à réfrigérer, des gants jetables, une pince à épiler, du collyre, du sérum physiologique, une crème contre les piqûres d’insecte, une crème en cas de coups (type Arnica ou Hemoclar), une crème contre érythèmes fessiers (Mitosyl, Bepanthen, etc), une crème contre les coups de soleil, une solution de réhydratation d’urgence, une pommade contre les brûlures, du paracétamol, un flacon d’alcool à 70° pour désinfecter le matériel, du coton, de l’éosine, un flacon d’antiseptique ou du savon de Marseille. Tout cela devra bien sûr être conservé sous clé, hors de portée de l’enfant, comme par exemple l’armoire à pharmacie.
    De même en est-il pour les produits de toilettes, couches, et lingettes. Je demande au parents d’avoir toujours en réserve shampoing, crème lavante et huile de massage pour le bien-être de l’enfant.
    Quand nous partons en promenade, outre les jouets et la collation pour les enfants, j’emmène toujours un nécessaire minimum de secours (sérum physiologique, pince à épiler, pansements, anti-venins). Je pense à vérifier régulièrement (tous les mois) la validité des produits, et l’état du matériel, afin d’être bien parée en cas d’urgence.
    Voici donc le BA.BA d’une bonne hygiène et sécurité.

    Cette page vous a aidé ? Alors partagez-la !